• Après 2006 et 2008, voici la Troisième Edition des "Journées Arts et Savoir-Faire" organisée par Lolayo.

    Ouverture au public, les 5 et 6 juin 2010, de 15 heures à 19 heures.

    Cette manifestation locale regroupe plus de 35 exposants, artistes confirmés ou amateurs dans les domaines des arts plastiques (peinture, sculpture, photographie) mais aussi des travaux manuels (vannerie, mosaïque, patchwork, travail du bois, du carton ou du métal,art floral, calligraphie...).

    Ils vous attendent dans 14 lieux publics ou privés. Pour permettre de les visiter tous, un circuit empruntant au maximum les chemins piétonniers vous est proposé (environ 3 km). A faire en famille, à pied ou à bicyclette.

    Venez donc admirer la créativité des femmes, des hommes ou des associations loulaysiennes.


    votre commentaire
  • Arc de genêt : une des photos exposée jusqu'à mi-juin.


    1 commentaire
  • Comme son nom l'indique, il s'agit d'improvisations, n'hésitez donc pas à venir aux 2 représentations.

    Ces jeunes comédiens vont vous surprendre !!!

    Venez nombreux. Entrée gratuite.


    votre commentaire
  • L’atelier théâtre de LOLAYO présentera son spectacle annuel à la salle YPRÉSIS de St Hilaire de Loulay (85) les 20, 24 26 et 27 mars prochains à 20 h 30 et le dimanche 21 mars à 14 h 30 : « CINÉMASSACRE ». Tarif : 6.00 € et 4.00 €.

     

    Boris VIAN incarne l’effervescence du Saint Germain des Prés de l’après-guerre, avec sa joie, ses expériences musicales et littéraires. La troupe de LOLAYO lui rend hommage en ressuscitant un de ses courts spectacles écrits pour les cabarets parisiens. C’est l’ambiance de la Rose Rouge et des Trois baudets des années 1950 qu’on va retrouver dans « Cinémassacre », un ensemble de sketches jubilatoires qui, plutôt que de poser à la grande littérature, se veulent des canevas éphémères, remplis d’inventions pétillantes et de clins d’œil à l’actualité cinématographique. Joué à l’origine pas quelques grands noms (dont Philippe Clay, Yves Robert, Rosy Varte et Jean Yanne), « Cinémassacre » connut un succès tel qu’il tint quatre ans sur les planches.

     

    « On va demander à tous les metteurs en scène que vous venez de citer une bobine d’essai » s’exclame un producteur loufoque et inquiétant. Telle est la formule de ce spectacle. « Cinémassacre » est fondé sur la parodie d’un cinéma joyeusement massacré. Ces sketches sont autant de courts métrages et, en une soirée le public ne rencontre pas seulement Boris VIAN mais encore Prévert et Carné, Cecil B. DeMille, Alfred Hitchcock, Frankenstein, Tarzan, Dracula, etc… « Cinémassacre », ce sont 10 films pour le prix d’un spectacle.

     

     (Texte de Thierry Glon).

     


    votre commentaire